Centre de recherche sur les traditions musicales (CRTM) - Université Antonine (UA)

Centre de recherche sur les traditions musicales (CRTM)

Centre de recherche sur les traditions musicales (CRTM)
Le Centre de recherche sur les traditions musicales (CRTM) est l’unité de recherche de la Faculté de musique et musicologie (FMM) de l'UA. Fondée en 2006, sous le nom d'origine de « Centre des Traditions Musicales des Mondes Arabe et Méditerranéen », dans le cadre de l'Institut Supérieur de Musique de l'UA, cette unité adopte depuis février 2016 la désignation (plus compacte) de « Centre de recherche sur les traditions musicales », parallèlement à la transformation de l'Institut supérieur de musique en Faculté de musique et musicologie (FMM).

Mission, vision et valeurs

La mission de la FMM

En vertu de la mission de l’Université Antonine (UA) et dans le respect des valeurs prônées par celle-ci, la Faculté de Musique et Musicologie (FMM) de l’UA est dédiée (1) à fournir une formation de qualité à des femmes et des hommes intéressés par les métiers de la musique ou intégrant une forte composante musicale, en les qualifiant dans la connaissance, la pratique, l’enseignement et/ou l’usage thérapeutique ou technologique des traditions musicales du Mašriq et d’Europe, (2) à produire des connaissances scientifiques, axées sur les traditions musicales de l’Orient et de la Méditerranée, pertinentes, innovantes et approfondies, (3) à faire bénéficier la société de ces savoirs et savoir-faire, par le biais de concerts, de publications, d’actions de divulgation (y inclus par la médiatisation technologique) et d’enseignements de différents types (y inclus l’enseignement scolaire général et l’enseignement professionnel musical).

 

La mission du CRTM

En accord avec la mission de l'UA et celle de la FMM, le Centre de Recherche sur les Traditions Musicales (CRTM) est dédié à l'étude des traditions musicales monodiques modales du Mašriq et, par extension, celles des mondes arabe et méditerranéen et des sphères culturelles asiatiques apparentées. Cette étude est le résultat d'une recherche musicologique générale contextualisée, à la fois analytique, sémiotique, anthropologique et historique, et qui s'inscrit dans une perspective interdisciplinaire, articulée notamment avec les recherches cognitives, la sémiotique, les neurosciences, l’anthropologie, l’histoire, les sciences de l’éducation musicale et les technologies de l’information et de la communication.

 

Lignes directrices de la planification stratégique

From 2020 till 2025, the CRTM intends to grow and develop. It plans to pursue the current research projects related to the modal semiotic analysis, the cognitive studies, the musical teaching/learning, and the valorization of the ecclesiastical music writing and the critical editions of Arabic manuscripts.
De 2020 à 2025, le CRTM entend croître et se développer. Il prévoit de poursuivre les projets de recherche actuels liés à l'analyse sémiotique modale, aux études cognitives, à l'enseignement et l’apprentissage musical, à la valorisation des legs musicaux ecclésiastiques et aux éditions critiques de manuscrits arabes.
Il vise à mettre en place des projets dans les domaines de la perception neurocognitive de la musique, de l'encodage numérique des monodies modales et de l'intelligence artificielle et de la musique.
La réalisation de ces objectifs repose d’une part sur le développement de la coopération scientifique au niveau national (avec les autres unités de recherche de l'UA et d'autres partenaires scientifiques libanais) et au niveau international avec les institutions européennes (Institut de Recherce en Musicologie (IReMus , UMR 8223), le programme IDEFI-CréaTIC de l'Université Paris VIII et d'autres organisations scientifiques) et avec des institutions du monde arabe (principalement l'Académie arabe de musique). Cette réalisation repose d’autre part sur les financements internes (UA) et externes (CNRS, CEDRE, AUF) de ces contributions intellectuelles et leur publication dans la Revue des traditions musicales (RTM), dans la Revue arabe des sciences de l’éducation musicale (RASEM), dans des ouvrages publiés par les Éditions de l’UA et dans des revues scientifiques internationales et arabes.
Outre la visibilité internationale de ces contributions, la priorité du CRTM est de les valoriser au sein de la société, sachant que leurs résultats doivent être implémentés, si possible, d'abord dans les pratiques musicales menées par la FMM, l'École de musique antonine et d'autres institutions musicales au Liban et dans le monde arabe puis dans les politiques éducatives dans les universités (la FMM, mais aussi la Faculté de pédagogie de l'Université libanaise) et dans les écoles (notamment en diffusant la méthode d'éducation musicale levantine dans les écoles libanaises), et enfin à les appliquer dans les technologies de l'information et de la communication, principalement en numérisation et en codage numérique.

Message du Directeur

Fondée en 2006, sous le nom d'origine de « Centre des Traditions Musicales des Mondes Arabe et Méditerranéen », dans le cadre de l'Institut Supérieur de Musique de l'UA, cette unité adopte depuis février 2016 la désignation (plus compacte) de « Centre de recherche sur les traditions musicales », parallèlement à la transformation de l'Institut supérieur de musique en Faculté de musique et musicologie (FMM).
En vertu de sa mission, le Centre de Recherche sur les Traditions Musicales (CRTM) est dédié à l'étude des traditions musicales monodiques modales du Mašriq et, par extension, celles des mondes arabe et méditerranéen et des sphères culturelles asiatiques apparentées.
Cette étude est le résultat d'une recherche musicologique générale contextualisée, à la fois analytique, sémiotique, anthropologique et historique, et qui s'inscrit dans une perspective interdisciplinaire, articulée notamment avec les recherches cognitives, la sémiotique, les neurosciences, l’anthropologie, l’histoire, les sciences de l’éducation musicale et les technologies de l’information et de la communication.
La réalisation de cette mission emprunte trois voies complémentaires :
(1) le travail en équipes thématiques ;
(2) la publication des travaux

  • par les Éditions de l’UA
  • dans ses deux périodiques scientifiques à comités de lecture :
    - la Revue des traditions musicales (RTM),
    - la Revue arabe des sciences de l’éducation musicale (RASEM) ;
  • dans des ouvrages scientifiques
  • dans des périodiques scientifiques internationaux ;

(3) l’organisation des rencontres musicologiques internationales de l’UA (RMIUA), selon un rythme biennal.
Au fil des années, le CRTM s'est affirmé au triple niveau national, régional et international comme une unité de recherche de référence dans le domaine de l'étude des traditions musicales monodiques modales de l'Orient. Désormais, il aspire à se situer (au niveau international) à la pointe de la recherche musicologique sur les traditions musicales orientales et leur valorisation dans la pratique, l'éducation et la technologie.
Professeur Nidaa ABOU MRAD
Doyen de la FMM
Directeur du CRTM

Membres

Membres réguliers

  • Pr. Nidaa ABOU MRAD (professeur de musicologie, doyen de la FMM, directeur du CRTM et Rédacteur en Chef de la Revue des traditions musicales (en plus de son statut de vice-recteur aux affaires académiques et à la recherche à l’UA)) ;
  • Père Dr. Toufic MAATOUK (maître de conférences de musique et musicologie, chef du département de Musique d'art européenne, chef du département de musique, technologie et médias, en charge des questions curriculaires et en charge de la qualité et de l'accréditation, directeur de la Chorale de l’UA ;
  • Dr Hayaf YASSINE (maître de conférences de musique et musicologie, chef du département de musicologie générale des traditions, chef du département de musique d’art arabe et délégué du doyen à la section Nord-Liban de la FMM).

Chercheurs associés

  • Pr. Kifah FAKHOURY (Secrétaire général de l'Académie arabe de musique, chef du Département des sciences de l'éducation musicale à la FMM-UA, rédacteur en chef du Journal arabe des sciences de l'éducation musicale, chercheur associé au CRTM-UA) ;
  • Dre Bouchra BECHEALANY (professeure associée de sciences de l'éducation musicale à la Faculté de Pédagogie de l'Université Libanaise, chercheure associée au CRTM-UA) ;
  • Dre Feriel BOUHADIBA (Docteure en Arts et Sciences de l’Art de l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, musicologue, enseignante à l’Institut Supérieur de Musique de Tunis et à la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis, membre du Laboratoire de Recherche en Culture, Nouvelles technologies et Développement (Université de Tunis), chercheure associée au Centre de recherche sur les traditions musicales (Université Antonine, Liban), responsable de la recherche et de l’édition dans l’association « Concepts et Questions d’Avenir » (Tunisie)) ;
  • Dre Lamia BOUHADIBA (Avocate spécialisée en droit de la culture. Docteure en Arts et Sciences de l’Art de l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, chercheure associée au Centre de Recherche sur les Traditions musicales (Université Antonine, Liban) ;
  • Dre Karine ABOU KHALED (maîtresse de conferences de médecine à la Faculté de médecine de l’Université Saint-Joseph, Beyrouth, neurologue, spécialiste de l’épilepsie) ;
  • Père Dr Youssef CHEDID (docteur en musicologie de Sorbonne Université);
    • Dr Amer DIDI (précédemment maître de conferences de musicologie à l’Université Américaine de Sharjah (AUS)) ;
  • Dre Sylvaine Leblond-Martin (compositrice, docteure en Sciences de l’information et de la communication, doctorante en musicologie à l’université Rennes 2)
  • Dre Lina RIACHY (docteure en psychologie, chargée de cours à la FMM).

Doctorants

  • Mme Nathalie ABOU JAOUDE (doctorante à Sorbonne Université, affiliée à l’IReMus et au CRTM, cheffe du département de musicothérapie à la FMM-UA) ;
  • Mme Carmen SAADE (doctorante à Sorbonne Université, affiliée à l’IReMus et au CRTM, chargée de cours de sciences de l’éducation musicale à la Lebanese International University (LIU)) ;
  • M. Mikhael HOURANI (doctorant à Sorbonne Université, affilié à l’IReMus et au CRTM, chargé de cours de musicologie à la FMM-UA).

Équipes de recherche

Quatre équipes de recherche sont constituées en 2020-2021 :

  • L'équipe transdisciplinaire en charge du projet (bénéficiant du soutien conjoint du CNRS-L et de l'UA, GRP 2018-2020) de psychologie cognitive et neurosciences des monodies modales, dirigée par le Pr. Nidaa Abou Mrad, avec la participation de Dr Karine Abou Khaled (USJ), Dr Bouchra Béchéalany (UL), Dr Lina Riachy (UA), Mme Nathalie Abou Jaoudé (doctorante) et Mme Carmen Saadé (doctorante)).
  • L'équipe transdisciplinaire en charge du projet d'encodage numérique et sémiotique des monodies modales (bénéficiant du soutien conjoint du CNRS-L et de l'UA, GRP 2018-2020), mise en place avec le laboratoire TICKET, dirigée par Dre Talar Atéchian (TICKET), avec la participation du Pr. Nidaa Abou Mrad et Dre Sylvaine Leblond-Martin (Paris 8).
  • L'équipe de recherche en musicologie francophone des traditions musicales du monde arabe, dans le cadre de l'IRN Épistemuse; chef d'équipe: Pr. Nidaa Abou Mrad; membres titulaires: P. Dr Toufic Maatouk, P. Dr Youssef Chédid; membres associés: Dre Fériel Bouhadiba (Tunisie), Dre Lamia Bouhadiba (Tunisie), Dre Lamia BOUHADIBA, Dr Amer DIDI; doctorant: M. Mikhael Hourani.
  • L'équipe de recherche en sciences de l'éducation musicale, en charge de la rédaction de la Revue arabe des sciences de l'éducation musicale: chef d'équipe: Pr. Kifah Fakhoury; membre titulaire: Dr Hayaf Yassine; membre associée: Dr Bouchra Béchéalany (UL); secrétaire de redaction: Mme Nathalie Abou Jaoudé (doctorante).

Les recherches de ces équipes impliquent également des chercheurs de différents réseaux, notamment ceux de l'Institut de recherche en musicologie (IReMus, UMR 8223), de Sorbonne 'Université et de l'Académie arabe de musique, ainsi que des assistants de recherche, des doctorants co-dirigés par des membres du CRTM et de TICKET.

Revue des traditions musicales [Journal of Musical Traditions]
La Revue des Traditions Musicales (alias Revue des Traditions Musicales des Mondes Arabe et Méditerranéen, RTM) est un périodique scientifique annuel consacré aux traditions monodiques modales vivantes et/ou anciennes d’Asie occidentale et centrale, d’Afrique du Nord et d’Europe, et ce, dans une perspective musicologique générale et transdisciplinaire, qui met l’accent sur l’analyse musicale. La RTM est le fruit de la collaboration musicologique entre l’Université Antonine (Liban) et Sorbonne Université et, plus particulièrement, entre le Centre de Recherche sur les Traditions Musicales (CRTM), rattaché à la Faculté de Musique et Musicologie de l’Université Antonine, et l’Institut de Recherche en Musicologie (IReMus UMR 8223, France http://www.iremus.cnrs.fr/). Elle est coéditée par les Éditions de l’Université Antonine (EUA) et les Éditions Geuthner. Elle figure dans les bases de données scientifiques EBSCO, RILM et Manhal.