PredictOPs, l’intelligence artificielle au service des brigades du feu - Université Antonine (UA)

  • PredictOPs, l’intelligence artificielle au service des brigades du feu

    05 avril 2021

    English Below


    Ce nom ne vous dit rien encore mais, dans quelques années, ce système de sécurité prédictive de pointe conçu pour analyser en temps réel le danger d’une opération de sauvetage fera certainement partie de l’attirail de base de tout sapeur-pompier professionnel ou volontaire. PredictOPs, on vous explique tout.

    La bonne nouvelle est tombée fin février : PredictOPs, le projet de recherche né d’une collaboration entre la Faculté d’ingénierie de l’Université Antonine (UA) et l’Unité de formation et recherche (UFR) de l’Université de Franche-Comté a su se démarquer de la quarantaine d’autres projets en lice au Programme PHC CEDRE 2021 et a terminé la compétition parmi les finalistes. Prochaine étape : faire de ce concept une réalité en deux ans seulement. Tout se passera dans les laboratoires Ticket de l’UA et FEMTO-ST de l’UFR sous la direction conjointe du Dr. Chady Abou Jaoudé, doyen de la Faculté d’ingénierie de l’UA, et des Professeurs Abdallah Makhoul et Christophe Guyeux de l’Université de Franche-Comté.

    PredictOPs, le pourquoi du comment
    Le but ultime de PredictOPs est d’améliorer la sûreté́ et les performances des sapeurs-pompiers. Le simple souvenir du 4 août ne peut que nous rappeler à quel point les brigadiers du feu mettent en péril leur vie à chacune de leurs interventions. Pour que ces hommes et ces femmes n’aient plus à combattre le feu à l’aveugle, ils seront équipés de biocapteurs intelligents qui collecteront les données en temps réel pendant l’intervention. Ces biocapteurs interagiront entre eux et communiqueront les informations importantes aux infirmières ou médecins de l’équipe, via le réseau GSM/Internet. Ainsi, grâce à la transmission d’informations cruciales en temps réel, les membres de l’équipe en backup pourront évaluer et suivre l’état de santé des pompiers sur le terrain et connaître leur localisation exacte. Par ailleurs, une montre connectée sera également utilisée et reprogrammée en « balise homme-mort » pour permettre, en cas de problème, de localiser les sapeurs-pompiers à l’extérieur comme à l’intérieur des bâtiments. Par la suite, toutes les données collectées ayant trait à l’état de santé des pompiers et à l’évolution de l’environnement dans lequel ils sont intervenus, permettront de constituer ou de compléter trois bases de connaissances qui seront exploitées par l’intelligence artificielle pour améliorer les interventions des pompiers.

    PredictOPs : quid des étudiants de l’UA ?
    PredictOPs impliquera principalement des chercheurs, des doctorants et des assistants de recherche de la Faculté d’ingénierie de l’UA et de l’UFR de Franche-Comté. Les étudiants des 4e et 5e années, dont le stage de recherche ou le projet de fin d’études sera en relation avec PredictOPs, seront aussi potentiellement concernés. Sur un cv, ce genre de performance ouvre bien des portes ! Une fois le projet arrivé à son terme, le prototype de PredictOPs sera présenté à l’Institut Français du Liban devant un jury mixte et proposé aux sapeurs-pompiers de France et du Liban.

    Des projets comme PredictOPs sont la concrétisation de la mission de l’Université Antonine.

     

    PredictOPs to the Rescue: How Artificial intelligence Can Help Firefighters

    The name doesn't ring a bell yet, but in a few years, this cutting-edge predictive security system developed to analyze in real time rescue operations dangers will certainly become part of the firefighters equipment, whether professional or volunteer. PredictOPs, we explain everything to you.

    The good news came out end of February: PredictOPs, the research project born out of a collaboration between the Faculty of Engineering of the Antonine University (UA) and the Unité de formation et recherche (UFR) of Université de Franche-Comté, stood out from the forty or so other competing projects of the 2021 Programme PHC CEDRE and ended up among the finalists. The Next step is to turn it into a reality in two years only. The research will be conducted at the TICKET Research Lab (UA) and the FEMTO-ST lab (UFR) under the joint supervision of Dr. Chady Abou Jaoude, dean of the UA Faculty of Engineering, Professor Abdallah Makhoul, and Professor Christophe Guyeux from Franche-Comté.

    PredictOPs, the why of it
    PredictOPs’ ultimate goal is to improve firefighters’ safety and performance. One cannot know what happened on August 4 and just ignore to what extent firefighters put their lives in danger each time they are on call. In order to protect them and keep them from fighting blindly without being able to analyze correctly the danger, they will be equipped with smart biosensors that will collect data in real time during their intervention. These biosensors will interact with each other and communicate important information to nurses or doctors that are part of the team, via the GSM network/Internet. Thus, thanks to critical pieces of information sent in real time, the backup team members will be able to assess and monitor firefighters’ health on the field and know their exact location. In addition, a connected watch will also be used and reprogrammed as a “dead-man beacon” in order to locate, in the event of a problem, firemen both outside and inside buildings. Subsequently, all the data collected related to the firefighters’ health state and to the evolution of the environment in which they have worked, will permit the setting up or the completion of three knowledge bases which will be exploited by artificial intelligence to improve firefighters' interventions.

    PredictOPs: what about UA students?
    PredictOPs will mainly involve researchers, PhD students and research assistants from UA’s Faculty of Engineering and UFR. Students in their 4th and 5th year will also potentially be concerned if their research internship or graduation project is related to PredictOPs’s project. This is the kind of experience that opens many doors! Once completed, the PredictOPs prototype will be presented to a mixed jury during an event at the Institut Français du Liban and offered to firefighters in France and Lebanon.

    No doubts that projects like PredictOPs are the fulfillment of Antonine University's mission.